Tendance

Gros plan sur les allergies alimentaires

Favorisées par certains facteurs, les allergies alimentaires se manifestent de manières diverses notamment par des réactions cutanées ou par un choc anaphylactique. Comme aucun traitement n’est encore disponible pour éradiquer les allergies, la meilleure chose à faire est de bannir les aliments allergènes de son alimentation.

Symptômes et manifestations d’une allergie alimentaire

Une allergie alimentaire peut se manifester de différentes manières sur n’importe quelle partie du corps, mais le plus souvent, ce sont les réactions cutanées qui sont les plus fréquentes. Dans ces cas, la peau et les muqueuses sont souvent atteintes de démangeaisons et de rougeurs en tous genres. Des gonflements peuvent aussi survenir tout comme la conjonctivite allergique. D’autres symptômes respiratoires tels que l’asthme, la rhinite, la toux, la congestion nasale et les éternuements peuvent aussi apparaître.

Les appareils gastro-intestinaux peuvent aussi être touchés et donner lieu à des nausées, des vomissements et à des diarrhées. Parfois, les symptômes de l’allergie peuvent entrainer une réaction systémique qui se traduit par un choc anaphylactique nécessitant une urgence absolue, car il peut être mortel.

Les facteurs de risque et les traitements des allergies alimentaires

Si tout le monde est exposé au risque de développer une ou plusieurs allergies alimentaires, certains facteurs génétiques et environnementaux favorisent l’apparition d’une allergie. Toutefois, avant de traiter une allergie alimentaire il est tout d’abord important de la différencier de l’intolérance et de l’aversion alimentaire ainsi que des effets de la consommation d’aliments histaminolibérateurs.

Pour cela, il est conseillé de consulter un médecin allergologue. Il est à noter qu’à ce jour aucun traitement ne permet d’éradiquer une allergie alimentaire. La seule solution reste encore d’éviter l’aliment à l’origine de l’allergie. Cependant, il existe certains médicaments pour calmer les allergies sur ce site. Pour faire face rapidement aux réactions anaphylactiques, seul l’épinéphrine aussi appelée adrénaline est indiquée pour un traitement rapide et efficace contre les symptômes. Elle ne peut être achetée sur les pharmacies en ligne avec ou sans ordonnance. Avec approbation du médecin, il est possible de porter sur soi un auto-injecteur d’épinéphrine pour parer à tout éventuel choc anaphylactique.

Les aliments potentiellement allergènes

Si tous les aliments peuvent être à l’origine d’une réaction allergique, il a été constaté que certains d’entre eux, au nombre de 12 plus précisément sont plus allergènes que les autres. Une directive européenne de 2005 a établi la liste de ces 12 aliments qui doivent être signalés sur les étiquettes des produits alimentaires, même sous forme de trace.

Sont donc concernés les céréales contenant du gluten, les crustacés, les œufs, les poissons, l’arachide, le lait, le soja, les fruits à coque, le céleri, la moutarde, les graines de sésame, Anhydride sulfureux (SO2) et sulfites en concentration de plus de 10mg/kg. Il en va de même pour les autres produits dont la base serait un de ces aliments. Depuis 2006, le lupin et les mollusques ont été rajoutés à cette liste.

A propos de l'auteur

Recetteo

Petites recettes de cuisine amateur !
Fan de gastronomie et surtout de bons petits plats

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.