Tendance

Comment éviter les boulimies nocturnes ?

Parfois, on ne s’en rend pas compte, mais les boulimies nocturnes peuvent avoir un impact sur votre poids. Elles peuvent même être la cause de vos mystérieux kilos en trop, ainsi que le problème qui vous empêche d’avoir un ventre plat. Le véritable souci c’est que même si vous avez une alimentation équilibrée, lorsque vous avez une envie irrépressible de manger la nuit, il est difficile d’y résister. Voici quelques conseils pour vous aider à faire face à ces boulimies nocturnes.

Pourquoi est-il si difficile de résister à la boulimie de nuit ?

En fait, il est important de prendre en compte que plusieurs facteurs peuvent influencer vos envies de nourriture en soirée. Des facteurs comme la fatigue, le stress, ou une vraie faim peuvent tous être en cause. En fait, pour beaucoup la soirée est le moment où l’on peut se relaxer après une longue et dure journée. Or chez certains, cette relaxation se traduit par un signal émis par le corps qui entraine cette envie irrépressible de manger. De ce fait, il est possible de se réveiller en pleine nuit pour satisfaire ce besoin urgent qui peut causer des insomnies.

Cependant, la solution pour gérer ne consiste pas à vous priver de nourriture durant la journée, ou à faire de l’automédication en prenant des somnifères, des tranquillisants. Ou encore en cadenassant votre frigo. En premier lieu, il est indispensable de toujours manger de façon équilibrée, en mangeant par exemple des aliments avec des propriétés coupe-faim et brule graisse comme sur ce site.

Maintenir de bonnes habitudes alimentaires est une priorité

Si vous est en train de suivre un régime alimentaire bien défini, peut-être est-il nécessaire de faire des ajustements ? En effet, dans certains cas la boulimie nocturne ou hyperphagie nocturne, est due à un régime trop restrictif durant la journée. Contactez un spécialiste de la nutritition ou votre médecin pour ajuster et bien varier vos menus. En sus, manger régulièrement est essentiel, pour vous aider à mieux maitriser les crises boulimiques de nuit. Si vous continuez à vous réveiller et à avoir faim, augmenter légèrement votre consommation de nourriture quotidienne peut être une solution.

Ajouter une portion de glucide, de bon gras et de protéines à chaque repas

Le fait d’ajouter ce type d’aliment à vos repas quotidiens peut contribuer à diminuer vos envies. Parce que vous aurez la sensation d’être rassasié, d’être content et satisfait plus longtemps. Vous remarquerez également que vous avez moins de coup de mou, ou de changement d’humeur. En outre, augmentez également la quantité de fibres dans vos dîners le soir. Si vous complétez vos diners avec des grains complets, des fruits et des légumes, vous parviendrez à maintenir le taux de sucre dans votre sang à un niveau stable.

De cette manière, il y aura également moins de chance que votre métabolisme se mette à stocker les graisses. Les fibres ont par ailleurs la propriété d’être des suppresseurs d’appétit efficace, cela vous évitera de succomber à vos fringales. Incluez aussi des aliments bruleur de graisse (thé vert, poivre de cayenne…), pour aider votre métabolisme à puiser dans vos réserves de graisse. Ainsi, vous vous sentirez plus léger. N’oubliez pas de boire suffisamment d’eau par la même occasion. Parce qu’au contact de l’eau, les fibres vont former une sorte de gel sur la paroi de votre estomac et vous serez facilement rassasié.

S’occuper et se changer les idées

Si vous faites l’expérience d’une crise de boulimie nocturne, il vaut sans doute mieux se lever et faire quelque chose pour se changer les idées. Au lieu de se forcer à dormir, ou de tourner en rond dans son lit pour contenir son envie de manger. Par exemple, vous pouvez lire un peu pour vous aider à vous rendormir, ou vous mettre à écrire un journal. Le plus important c’est de faire quelque chose qui vous détendra, tant que ce n’est pas la nourriture.

Mettre en place un plan pour vous aider

Si vous savez que vous êtes vulnérable face à la boulimie de nuit, vous pouvez prévoir quelques petites astuces pour vous aider à résister à la tentation. À titre d’illustration, vous pouvez prévoir quelques petites collations saines à consommer sur le chemin du retour. Comme des pommes, des kakis, ou des légumes que vous pouvez consommer crus. En addition, pratiquer une activité sportive pour évacuer votre stress, le yoga et la méditation peuvent également avoir des effets bénéfiques.

Vous pouvez aussi parler avec une personne de confiance pour exposer votre problème, et trouvez du soutien dans le but de le résoudre. En faisant des efforts et en persévérant, vous constaterez que vos envies ne sembleront plus aussi inévitables. Néanmoins, dans le cas où vous éprouveriez des difficultés pour venir à bout de ce comportement boulimique, n’hésitez pas à consulter un psy. Une thérapie est parfois nécessaire.

A propos de l'auteur

Recetteo

Petites recettes de cuisine amateur !
Fan de gastronomie et surtout de bons petits plats

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.