Matériel de cuisine

Caractéristiques des couteaux de cuisine occidentaux

Pour exploiter leur habilité, exécuter à la perfection le fruit de leur créativité et aboutir à un beau et bon chefs d’œuvre, les professionnels de la cuisine ont besoin de divers ustensiles. Les couteaux professionnels font partie des outils impressionnants qu’affectionnent particulièrement les chefs.

couteaux-occidentaux

Différents types de couteaux occidentaux

Ces couteaux occidentaux professionnels en cuisine sont fortement chouchoutés par leurs utilisateurs. Ils se rangent même dans de petites mallettes. Chaque couteau à un rôle bien défini. Il y a par exemple un couteau spécial pour éplucher les légumes, enlever les queues et faire de petites entailles. Ce couteau est caractérisé par une lame assez épaisse, extraordinairement pointue et courte. Il se nomme « couteau d’office ».

Un autre couteau est également spécialisé pour la viande et uniquement pour aider le chef à désosser facilement. Ce couteau n’est pas aussi long que les autres, mais il est un des couteaux les plus épais de la collection.
Pour s’attaquer au poisson, un bon cuisinier doit savoir utiliser instinctivement un couteau spécial. Ce dernier est très fin et mou. Il mesure environ vingt à vingt-cinq centimètres de long. Les professionnels le nomment « couteau filet de sole », en référence au poisson.

Egalement pour hacher, ciseler ou émincer des ingrédients tels que des herbes, des légumes ou des oignons par exemple, l’outil adapté est un couteau qui mesure environ 25 centimètres et se caractérise aussi par une lame assez épaisse. On l’appelle «  l’éminceur ».

Nous pouvons également qualifier les couteaux de boucher de couteau professionnel. Relatif à cette activité, on peut rencontrer trois sortes de couteau. Bien évidemment, dans le métier de boucher le couteau est l’outil le plus indispensable.

D’abord,  il y a le « couteau à désosser ». Ce couteau est l’un des plus connus. Il est assez petit comparé aux autres. Il est muni d’une lame épaisse et courte pour réussir à la perfection un désossage. A part celui-là, les bouchers utilisent également un couteau baptisé « couteau à parer ». Parer est un verbe qui signifie ôter tous les nerfs et tout le gras sur une viande. Cela est indispensable pour rendre aux clients une viande bien présentable et appétissante au regard. Celui-ci est assez long. Il a une lame flexible pour plus de maniabilité et pour se débarrasser facilement de toutes les imperfections de la viande.

procouteauxLes « autres couteaux » servent juste à briser les os et détacher les morceaux. Les pros se servent souvent d’un très gros couteau aussi large que long.
Vous pouvez retrouver une très belle sélection de couteaux de cuisine sur Procouteaux

A propos de l'auteur

Recetteo

Petites recettes de cuisine amateur !
Fan de gastronomie et surtout de bons petits plats

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.