Tendance

Que penser des food-trucks ?

Voila plusieurs mois que l’on aperçoit dans les rues les food-trucks, des camions « gourmets » comme ils aiment se surnommer, qui proposent des plats différents. C’est en tout cas la promesse qui est faite par ces cuisiniers d’un genre nouveau qui veulent faire la guerre à la malbouffe et changer les habitudes des consommateurs.

food-truck

Manger vite et bien

Depuis des années en France, le temps réservé à l’alimentation ne cesse de baisser, une vérité particulièrement marquée à midi lors de la pause-déjeuner. Une grande majorité des salariés mangent sur leurs lieux de travail, une habitude qui s’est installée pour des raisons économiques. Sandwich, salades, sushis ou plats préparés, ces déjeuners souvent expédiés prennent des allures de mauvais régimes qui poussent les professionnels de la santé à tirer la sonnette d’alarme.

Car si ne pas prendre le temps de manger est un problème, ce qui est mangé l’est aussi. Forts de ce constat, de nouveaux entrepreneurs se sont lancés, s’inspirant des Etats-Unis qui connaissent déjà le phénomène, et ont créé leurs food-trucks en France.

Depuis, le succès de ces camions d’un genre nouveau n’en finit pas d’étonner et les clients se pressent de plus en plus pour goûter les dernières spécialités.

En lutte contre la malbouffe

La malbouffe aurait-elle fini par lasser ? C’est le cas si l’on en croit les consommateurs ravis de voir débarquer dans toute la France ces camions. Ici, ni pizza, ni panini, place à de vrais petits plats qui se mangent facilement, rapidement et surtout qui sont bons. Ce que cherche le client, c’est à connaître l’origine des produits utilisés, voire à découvrir de nouvelles saveurs.

Pour Didier Bille, l’un de ces heureux cuisiniers, ce qu’il faut prouver c’est qu’une cuisine de très bonne qualité dans un petit espace est possible. C’est ainsi qu’il n’hésite pas à proposer à ses clients des plats aux intitulés dignes de grands restaurants, comme « la truite confite, sucrine et fenouil en salade d’herbes folles » et « le sauté de veau aux olives de polenta crémeuses ».

Une idée qui fonctionne même si elle ne fait pas encore d’ombre aux fast-foods classiques qui jouissent d’une belle implantation.

Côté prix, les menus sont souvent plus chers mais restent corrects, de quoi convaincre le plus grands nombres dans les prochains mois !

A propos de l'auteur

Recetteo

Petites recettes de cuisine amateur !
Fan de gastronomie et surtout de bons petits plats

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *